Riba, L’Islamic Banking en question

Editeur : CHIHAB
Parution : 2016

Institué au milieu des années 1970, l’Islamic Banking est un ensemble d’instruments sensés ne pas faire appel à l’intérêt et ce, par référence à la proscription du Riba dans la Loi musulmane. Le monde musulman n’a pas une lecture définitive consensuelle du Riba : intérêt nominal, intérêt réel ou intérêt usuraire. Le label donné à certains instruments dans l’Islamic Banking n’est pas mérité au regard de la doctrine retenue basée sur l’interdiction de tout intérêt. L’analyse de leur contenu économique montre qu’au mieux, c’est de la cosmétique ; au pire, c’est de la mystification. L’auteur ne verse pas dans le rigorisme ; le monde musulman dont une partie non négligeable s’accommode de l’intérêt ne doit pas être abusé. Les agents économiques doivent pouvoir choisir en connaissance de cause.

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting