"Pluies d’Or" de Mohamed Sari lauréat du prix "Escale littéraire d’Alger"

Le jury du prix "Escale Littéraire d’Alger" a distingué ce jeudi 29 septembre l’écrivain Mohamed Sari pour son roman "Pluies d’or", paru aux éditions Chihab.

Le prix "Escale littéraire", décerné pour la 4e année consécutive par la chaîne hôtelière française "Sofitel" du groupe Accor, a également remis le prix Coup de cœur, une mention spéciale du jury Kaddour M’Hamsadji, pour son roman "La Quatrième épouse", édité chez les éditions Casbah.

Le roman "Pluies d’or" met en scène, en 290 pages, plusieurs personnages clés en confrontant les fléaux sociaux sur plus de cinquante ans de misère sociale, de croyances, de mensonges ou encore d’extrémisme religieux qui ont façonné la société violente d’aujourd’hui, selon l’auteur.

Ce dernier n’a pas caché son agréable surprise en recevant ce prix littéraire des mains de Denis Labayle et Akli Tadjer, présidents du jury, le dédiant à ses proches mais surtout ses lecteurs.

Né en 1958 à Cherchell, Mohamed Sari est professeur d’université et traducteur de grands écrivains algériens à l’instar de Assia Djebbar, Yasmina Khadra Mohamed Dib, Anouar Benmalek Malika Mokaddem. Il est l’auteur de romans en arabe et en français, notamment "La tumeur", "La carte magique" ou encore "La pluie", outre des essais sur la critique littéraire.

Rédaction du HuffPost Algérie.

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting