Les écrits de novembre

Editeur : CHIHAB
Parution : 2005

Réflexion sur le livre et la guerre d’Algérie de Benjamin Stora Vecteur de la transmission du savoir et de la fabrication de l’imaginaire, le livre joue un rôle immense dans l’histoire de la guerre d’Algérie. Près de trois mille ouvrage ont été publiés sur cette période. Benjamin Stora, après un travail sur la mémoire de cette guerre dans La Gangrène et l’oublie, et une réflexion sur le cinéma dans Imaginaire de guerre, se penche cette fois sur le rôle de l’écrit, et particulièrement du livre. I trace un vaste panorama des représentations de cette guerre à partir des récits des soldats du contingent, des écrits de femmes pieds noirs nostalgiques de leur jeunesse, des mémoires de combattants algériens, des textes de jeunes issus de l’immigration algérienne travaillés par des identités multiples… et tout ce qui, récits, biographies, essais, témoignages, fait revivre la guerre sous nos yeux. Ce travail historique original fait apparaître une fabuleuse bibliothèque qui reste en grande partie à découvrir, ou à relire.

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting