Le cinéma à son âge d’or

Editeur : CHIHAB
Parution : 2018

Le public algérien m’identifie en priorité aux émissions que je produi- sais et animais pour l’unique chaîne de télévision qui existait à mes débuts. Mais avant de présenter ma première émission en décembre 1969, j’avais déjà accumulé une dizaine d’années d’activité dans le cinéma, d’abord comme animateur de ciné-club, puis de critique dans la presse écrite. Hormis le premier « papier » datant de juillet 1967, j’ai classé ma sélection dans des sections consacrées au cinéma arabe, au film national, à la production des œuvres du Tiersmonde et aux grands noms du cinéma mondial. Le présent ouvrage a pour but de rappeler l’extraordinaire histoire d’amour qui liait les Algériens avec le cinéma de qualité. Je ne crois pas un instant que cet engouement ait disparu. Le succès des festivals nationaux de cinéma montre au contraire que le public ne néglige aucune occasion de manifester son amour pour le septième art ; à condition qu’on lui restitue des espaces de projection en nombre suffisant et en qualité, pour ne pas tomber dans le cercle vicieux de la rareté/désaffection.

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting