Enseignes en folie

Editeur : CHIHAB
Parution : 2008

Déroutant ! Ce garçon est déroutant. On l’attend dur les chroniques journalières, celles qu’il aligne tous les jours dans le quotidien qu’il habite depuis près de dis années maintenant, Le Soir Algérie, on pourrait aussi l’attendre sur ce fameux roman dont il nous bat les oreilles depuis des mois, son enfant, son livre » comme il aime a le dire avec l’emphase dans la voix et avec quoi déboule-t-il dans mon bureau ? Avec un recueil de photos. Des photos d’enseigne ! Lui qui est aussi photographe que je suis, moi, informaticien. Et j’ouvre le recueil, je feuillète, je passe d’un cliché à l’autre et je ris je ris un peu, je ris beaucoup, je m’esclaffe. Je songe gravement à tout ce qui nous entoure et que nous n’arrivons plus à voir. Hakim Laâlam a tout mis là, dans cet ouvrage. Sans surcharge. Pour une fois, ce grand bavard de la plume, ce gargantua du « dire écrit » s’est contenté de promener son regard et d’appuyer sur un bouton. C’est en soi une performance. Il nous promet pour … Ce que vous avez entre vos mains aujourd’hui est par contre bien réel. En attendant qu’il ré- déboule dans mon bureau avec d’autres bizarreries. Tout aussi délicieuse que ces Enseignes en folie. Déroutant ! Ce garçon est furieusement déroutant.

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting