Abbès Laghrour, du militantisme au combat

Editeur : CHIHAB
Parution : 2014

Le groupe de patriotes qui avait initié le 1er novembre 54 dans les Aurès, avait compris que sans le passage à l’acte, le colonialisme n’accepterait jamais d’abandonner ses privilèges et intérêts.

Ce groupe de précurseurs qui avait allumé la mèche révolutionnaire, était composé de jeunes, qui n’étaient ni philosophes, ni idéologues, ils étaient des hommes ordinaires imprégnés de grands idéaux, de justice et de liberté.

Abbès Laghrour fut l’un d’eux. Né le 23 Juin 1926, il adhéra au mouvement national (PPA-MTLD) dès sa prime jeunesse et dirigea l’opération du 1er novembre 54 à Khenchela. Un des principaux adjoints de Ben Boulaid, il devint pour une courte durée chef des Aurès-Nemamchas. Cet homme pieux, fut pour ses compagnons, et surtout ses adversaires de l’armée coloniale, un grand stratège de la guérilla en Algérie mais qui fut assassiné dans des circonstances qui demeurent opaques.Dans cet ouvrage l’auteur apporte des éclaircissements sur ce fait, en évoquant le parcours de Abbès Laghrour, et ce à partir de témoignages et divers écrits historiques sur la guerre de Libération.

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting