Abbas l’adjoint de Ben Boulaid

L’auteur de Abbas Laghrour, du militantisme au combat, édité par Chihab, a présenté son ouvrage, ce samedi 21 février, au centre de recherche scientifique de l’université de Batna, dans le cadre du Forum culturel auressien.

Frère du martyr Abbas, l’auteur Salah Laghrour expose un pan de l’histoire de la guerre de libération nationale en apportant de nouveaux éléments sur un dirigeant dans la région des Aures en Algérie. Natif du village de N’Sigha le 23 juin 1926, Abbas Laghrour tombera au d’honneur le 25 juillet 1957.

Il s’est engagé dans le Mouvement national – PPA-MTLD – dès sa prime jeunesse, il est de ceux qui ont dirigé l’opération du 1er novembre 1954 à Khenchela. Il est l’un des principaux adjoints de Mustapha Ben Boulaid, il devient pour une courte durée chef des Aurès-Nememchas.

Aux yeux de ses compagnons, et surtout de ses adversaires de l’armée coloniale, ce combattant des premières heures est un grand stratège de la guérilla en Algérie. Il sera assassiné dans des circonstances qui demeurent opaques comme rapporté dans ledit ouvrage. Son frère apporte dans son écrit des éclaircissements sur ce fait, en évoquant le parcours de Abbès Laghrour, et ce à partir de témoignages et divers écrits historiques sur la guerre de libération nationale.

Dans son intervention à Batna, il a affirmé que l’histoire de ce martyr qui est un des premiers à répondre à l’appel de la patrie « mérite d’être connue par les jeunes d’aujourd’hui ». Il a présenté certaines facettes méconnues de la personnalité de cet homme, en précisant qu’il référé à d’autres ouvrages et sur des témoignages de moudjahidine et de Français.

Le Forum culturel auressien, organisé au centre de recherche scientifique à Batna en présence d’intellectuels et d’universitaires, sera animé par de riches débats sur le parcours exemplaire du martyr Abbas Laghrour.

Cette nouvelle rencontre sera également ponctuée par une vente dédicace du livre, paru en novembre 2014 en langue française sous les presses de la maison d’édition Chihab. Nombre de photos de Abbas L. et de ses compagnons d’armes illustrent cette édition. Pour le président de l’association Amis d’Imedghassen, organisatrice de ce forum mensuel, ce dernier se veut « une fenêtre sur la vie culturelle en Algérie dans sa diversité et son bouillonnement ».

Un forum accessible aux auteurs et aux intellectuels de différentes disciplines comme le théâtre, le cinéma, les arts plastiques et la littérature, afin de devenir une tribune pour les initiatives contribuant à la promotion de la culture en Algérie.

http://www.jeune-independant.net/Abbas-l-adjoint-de-Ben-Boulaid.html

© CHIHAB / réalisation kdconcept / hébérgement kdhosting